CONCEPT

Fort, brutal, connecté à la fois à la terre et au ciel : le volcan est notre symbole, notre inspiration. Kaldera a pour but de rendre hommage à l’élément le plus puissant de la Terre. Chacun des bijoux est en argent 925 entièrement recyclé et parfois couplé avec la pierre de lave.

Insolite, poétique, transgressive, mate, poreuse, sans reflet ni transparence, la pierre de lave est la parfaite «anti-pierre précieuse». Elle est mystique et transmet toutefois de forts symboles d’audace, de pouvoir et de magie.

Design

Brut et minimaliste sont les mots qui nous caractérisent.

«Avec les forces de la nature comme source d’inspiration, nous voulons proposer un nouvel angle d’approche du bijou, à travers une identité et un univers très distinctifs.»

De l’esquisse rapide aux premières analyses de volume, la vision du bijou s’affine et le dessin technique peut être élaboré. Nous apportons une réelle cohérence dans chacune de nos conceptions de produits, avec des matériaux de haute qualité.

L'atelier

Des bijoux ethniques minimalistes mais aussi éthiques.
En effet, nos bijoux sont fabriqués dans la fonderie et l’atelier que nous partageons avec Kadek, orfèvre traditionnel balinais.
Nous avons décidé de travailler ensemble pour appliquer ses connaissances sur les méthodes de confection et de traitement de l’argent qui sont restées inchangées depuis plusieurs générations et les appliquer à nos créations minimales, le tout en utilisant bien entendu de l’argent recyclé.

histoire

David et Morgan ont vécu en Asie pendant plusieurs années et se sont rencontrés à Jakarta lors de la fashion week.
Avec le temps et le partage de visions communes ils sont devenus amis. En travaillant ensemble sur des projets de créations artistiques, designs et photographiques une vraie passion commune s’est forgée pour tous les projets qui les faisaient vraiment vibrer : les projets éthiques.
En se détachant de plus en plus du « monde corporate » et en passant plus de temps à explorer leurs projets personnels, c’est lors d’une ascension matinale du mont agung que l’idée est arrivée, assez naturellement, en contemplant ce paysage mystique, chaotique, brut mais aussi minimal.
Assis là sur la “K”aldera.

PORTER KALDERA